• MHM

    La méthode heuristique de maths

     Pour une présentation de la méthode, allez plutôt sur le site MHM.
    Vidéo de présentation, programmation en modules, livre du maître, exercices, matériel...
    Vous y trouverez tout, clé en main gratuitement !

    Ici, je vais plutôt vous montrer comment je l'utilise,
    les outils que j'ai créés, les ateliers utiles pour la compléter...
    en résumé, les trucs et astuces qui vont peut-être vous aider
    à l'utiliser dans la pratique.

     

    ************************************** 

    Difficile de faire une synthèse mais des PE me le demandent.
    Alors voilà, ayant un cours unique de CP cette année, 
    je peux dire assurément que j'apprécie énormément cette méthode.

     

    ************************************** 

     

    Points positifs :

    Le plus important pour moi :
    N'ayant pas de page d'exercices à faire systématiquement chaque jour, 
    je prends le temps de manipuler, de travailler sur ardoise en collectif,
    de sortir du matériel, de leur proposer des ateliers de "rebrassage".
    Je n'ai pas la pression de me dire : "Vite ! Il y a encore la page d'exos à faire !"
    Sans compter que du coup, cela fait carrément moins de corrections
    (cf la hantise du gros tas de fichiers à corriger !)

    Le livre du maître, que j'ai imprimé et relié
    (je le conseille fortement si comme moi, vous préférez feuilleter les pages,
    y glisser des post it ou les annoter, plutôt que de les faire défiler sur un ordi),
    est simple et facile d'utilisation.
    Je trouve qu'il explique bien au début de chaque module
    le matériel nécessaire, les "propositions" de devoirs
    (je le dis comme cela car chacun est libre de les donner ou non),
    les écueils à éviter et les objectifs majeurs,
    même s'ils ne sont pas formulés comme dans les programmes.

    Je ne m'encombre pas d'évaluations à tout va (mais ça, c'est tout moi !).
    Les Chronomaths et les petits fichiers, notamment celui de problèmes, sont de bons indicateurs.
    Je tiens donc une grille de suivi dans mon teacher planner.

    Ensuite, côté programmation sur l'année, je trouve très confortable de n'avoir prévu que 24 modules, sachant que nous disposons de 36 semaines d'enseignement.
    J'ai donc pu les programmer sereinement en sachant qu'il y aurait des contretemps
    tels les 2 temps d'évaluations nationales dans l'année scolaire !

    De plus, côté devoirs proposés, je prends de la distance avec et propose mes propres devoirs, ce qui ne m'empêche de m'en inspirer pour faire un exercice en classe ou à la maison.

    Enfin, concernant les domaines d'apprentissage, je peux dire que la souplesse de cette méthode
    me permet de proposer des problèmes (et du calcul mental me précise une instaPE) tous les jours,
    ce que je ne faisais pas auparavant en résolution de problèmes.
    Les progrès dans ce domaine sont de ce fait bien plus importants.
     

    Côté matériel :

    J'ai beaucoup exploité tout ce que j'ai pu trouver dans mes placards.
    J'avoue que j'ai aussi acheté quelques trucs sur le site Tout pour le jeu
    et j'ai également chiné sur les brocantes ou sur le marketplace.
    J'ai par ailleurs eu la chance de gagner un super concours de @apprendsmoiautrement
    avec énormément de matériel mathématique en bois !

    Avant de lister le matériel que j'utilise, je voudrais dire que je n'ai pas fait comme ce qui était préconisé sur le site, à savoir, un outil pour chaque élève. Beaucoup d'élèves se débrouillent sans ou avec les affichages de classe. Je pense qu'il faut vraiment avoir les bandes numériques et les cubes en grand nombre, mais pour les abaques ou les compteurs, un matériel collectif suffit !
    Quand vous construisez vos jeux ou votre matériel de manipulation,
    faites-les d'abord pour un groupe de 4.
    La plupart du temps, ça suffit, surtout si vous travaillez par groupes d'ateliers.

     

    Alors voilà. Je compléterai si jamais j'en oublie, mais je pense que concrètement, j'utilise :

    -> des bandes numériques linéaires à rouler pour les élèves
    -> beaucoup de cubes à emboîter (ou pas) pour la numération, mais aussi des objets selon la saison (j'ai trouvé des objets d'automne et de Noël pour dénombrer, mais il faut aussi avoir des bâtonnets de type allumettes, mais tout ça se trouve pour pas cher chez Action. Les lentilles ou les pâtes sont utiles également pour dénombrer)
    -> des perles Montessori
    -> du matériel de numération unités, dizaines, centaines (cubes, barres et carrés / pailles de couleurs et gobelets pour le collectif -> voir ici)
    -> de la monnaie
    -> un seul abaque pour la classe à faire le matin en rituel du Chaque jour compte 
    (j'en ai d'autres mais finalement, je ne les ai pas sortis)
    -> un compteur c/d/u (je n'avais fait qu'un d/u pour ne pas les perturber, mais c'était sans compter le chaque jour compte qui continue après la 100ème journée d'école ! Faut que j'en refasse un !)
    -> des pailles coudées pour travailler les signes > et <
    -> des bouchons (numérotés de 1 à 100)
    -> des cartes à jouer
    -> des dés pour les élèves et des gros en mousse pour la phase collective, et des pions de jeux
    -> des fleurs des nombres en tissu (cousues de mes mains) qui utilisent les mêmes étiquettes que celle collective
    -> plein de matériel aimanté pour le tableau (pour le collectif) : boîtes de dizaines et bouchons pour les unités, nombres de 0 à 100, grosses cartes de jeu trouvées chez Flying tiger, une fleur des nombres avec les étiquettes du site d'Elaurys (@ecole_du_bord_du_monde) et les miennes...
    La plupart de mon matériel de tableau, je l'ai fabriqué moi-même, plastifié et aimanté. C'est bien moins cher que tout ce qu'on peut trouver sur les catalogues d'enseignants !

     

    Le dernier outil que j'adore mais il n'est pas à la portée de toutes les bourses,
    c'est le Tellimero
    Voir mon article dessus -> par ici
    Il me permet de faire passer individuellement les élèves sur la résolution des problèmes,
    ce qui évite toute copie sur un copain. L'évaluation est donc simple et fiable.

     

    Côté jeux :

    J'ai imprimé beaucoup de jeux proposés sur le site MHM
    mais j'utilise énormément les jeux de manipulation
    que j'avais déjà construits les années précédentes.
    Il suffit d'observer les notions à travailler dans le module pour comprendre les attendus.
    Pas la peine de tout imprimer si on a déjà un jeu similaire !
    Je pioche aussi énormément dans mes jeux de société chinés.

      

    Côté cahiers et fichiers des élèves :

    Voici comment je fonctionne :
    les élèves ont un petit cahier de leçons (60 pages séyès),
    un petit cahier d'exercices (32 pages au début pour avoir des lignes en 3 mm, 2,5 mm puis un normal)
    et j'imprime les fichiers MHM sous forme de petits livrets en format A5 que j’agrafe au centre grâce à une agrafeuse à long bras. C'est nickel et bien propre.

     

     Points négatifs :

    Je dirais que cette méthode n'est pas très adaptée
    pour quelqu'un qui débute dans le niveau demandé.
    En effet, les modules sont bien expliqués mais
    la progression est très spiralaire et nécessite un peu d'expérience quant aux notions à aborder.
    Je prends souvent du recul sur ce qui est demandé
    et je me permets d'anticiper ou de reporter certains points
    (par ex : l'heure -> je l'ai zappée pour le moment
    car j'estime qu'il est encore trop tôt pour l'aborder).
    Je reste aussi très personnelle concernant les leçons et les devoirs.
    Et concernant les jeux, je conserve les miens
    lorsqu'ils correspondent aux objectifs recherchés.

     

     Voilà pour le moment ce que je peux vous en dire.
    Je compléterai cet article en fonction des questions qui me seront posées.
    Merci de votre attention et de votre indulgence.
    Ce n'est que ma façon de faire. A chacun d'exploiter la méthode comme il l'entend.

     


  • Commentaires

    1
    sléa 38
    Mardi 23 Avril à 09:42

    Merci pour ce retour d'expérience, j'hésite pour l'an prochain car j'attends de savoir si j'ai un cp ce1  ou un cp pur avant de me lancer.

    J'ai eu l'impression au fil d'instagram que l'effet "super méthode" s'estompait alors je suis contente de voir des retours.

    Merci encore pour tout ce partage!

      • Mardi 23 Avril à 17:51

        Non non, pas d'essoufflement pour ma part. Je m'y tiens et c'est tb !
        Après, j'ai un niveau unique cette année,
        donc ça me laisse plus le temps de lire le guide du maître et d'être disponible avec les élèves. 
        Je serai en double niveau l'année prochaine...
        donc je suis très contente d'avoir démarré ainsi. Le rodage sera fait !

    2
    Maitresse Fo7
    Mardi 23 Avril à 21:24
    Merci Cathy pour ce retour d'expérience que je partage tout à fait. Cependant l'absence des objectifs clairs et correspondant aux programmes officiels, me gêne... mais j'ai envie de poursuivre pour mieux comprendre et m'approprier la méthode adaptée à mon fonctionnement en ateliers dans ma classe flexible.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :